Retour à la page d'accueil

 

Admin

Diocèse de Tours

CEF

Centre Spirituel

Denier de l'Eglise

RCF

Juin 2019








Ordination diaconale de Gilles Capou

Monseigneur Bernard-Nicolas Aubertin, Archevêque de Tours, a ordonné Gilles Capou diacre permanent le dimanche 16 juin à 11h00 à l'église Saint-Pie-X.

Retrouvez toutes les photos ici.

Regardez le clip de Jean-Emmanuel Garreau









Dimanche communautaire

Le 23 juin : messe à 11h à St Pie X suivie d'un apéritif et d'un repas partagé.
Un barbecue est prévu : merci à ceux qui apporteront de quoi l'alimenter !
Il n'y aura pas d'autre messe dans les autres clochers.





<PDF> Dans le Chrétiens en Choisille du mois de juin 2019


Au sommaire de ce numéro (cliquez sur un titre pour accéder à l'article)

Les rubriques du mois (cliquez sur un titre pour accéder à la rubrique)

Les événements du mois (cliquez sur un titre pour accéder à l'article)



Je crois en Dieu, Créateur du ciel et de la terre


Le mois de juin donne à chacun l’envie de s'intéresser aux jardins. Nos communes peuvent s'enorgueillir de nombreux espaces verts qui favorisent le lien à la nature et adoucissent le regard. Les propositions de randonnées, haltes nature et autres activités de ce genre sont innombrables. De son côté, la campagne des élections européennes, si elle n'a peut-être pas déchaîné les passions, a toutefois mis en exergue de façon plus pressante la question écologique. Nous observons aussi du coin de l'œil les rassemblements de jeunes de par le monde entier qui se mobilisent, de façon plus ou moins spontanée, pour la défense de la planète.

Croyons-nous ou non au réchauffement climatique, conséquence de l'action humaine ? Simplifiée à outrance, la question pourrait se résumer ainsi. "Pour/contre" ; "J’aime/j’aime pas" ; "blanc/noir". A l'heure du numérique, nous voyons bien le piège qui nous est tendu sur ce sujet-là comme sur bien d'autres : réagir de façon binaire quitte parfois à se réfugier dans l'outrance.

Dans l'esprit de l'encyclique précurseur du Pape François, Laudato Si', notre journal se propose d'initier des pistes de réflexion pour que tous nous puissions, à notre niveau, nous situer devant ces grands enjeux qui nous dépassent. Ne nous y trompons pas : la question, me semble-t-il là encore, est d'abord d'ordre spirituel. "Le scout (la guide) voit dans la nature l'œuvre de Dieu : il aime les plantes et les animaux." nous enseigne le scoutisme.

De quelle façon je me situe dans cette création mise à disposition par Dieu ? Quelle contemplation pour ma prière ? Dans quelle mesure je prends conscience de ma capacité à continuer l'œuvre divine en transmettant et protégeant la vie ?
Bonne réflexion à tous. Si certains étaient désireux de lire et de réfléchir ensemble au sein de la paroisse l'encyclique du Pape sur l'écologie, qu'ils se manifestent.

+ Thibault Bruère



Louons la terre


"Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et votre père céleste les nourrit." (Mt 6,26)
Depuis que j'ai suivi le parcours Zachée où cette question était abordée, je cherche dans ma vie quotidienne comment je peux inscrire, dans ma foi, mon intérêt profond pour la nature. Quand je prie Dieu, j'essaie aussi de prier pour sa création.
En tant que membre d'une association de protection de la nature (la ligue pour la protection des oiseaux), je m'interroge sur l'incidence qu'a cette action sur ma vie chrétienne. Cette association est gestionnaire de réserves naturelles pour que notre génération et celles de nos enfants puissent continuer à admirer la biodiversité.
Quand j'écoute un chant d'oiseau, je ressens la présence de Dieu. Quand je prends mes jumelles et que j'observe un oiseau, je contemple la beauté du monde mais aussi sa fragilité. Je pense qu'on peut être chrétien même dans une association qui n'a pas de lien avec Dieu. Le seul fait d'être solidaire dans des actions de préservation de la nature nous lie et ensemble, nous essayons d'agir pour protéger les animaux que Dieu nous a confiés.
Le pape François, dans son "Laudato Si'", nous appelle à prendre conscience de la perte de la biodiversité. Dernièrement, le pape s'étonnait que, dans la prière universelle, aucune intention n'évoque notre responsabilité pour la Terre. Vous me direz que c'est un sujet dont on ne cesse de parler : il suffit de voir le nombre de reportages ou d'interviews qui sont consacrés à la biodiversité. Je crois que Dieu nous a confié sa création et que nous devons en être de bons gestionnaires. Des saints comme Saint François nous ont montré comment se comporter avec les créatures de Dieu. Nous chrétiens qui sommes aussi des créatures de Dieu nous devons nous sentir unis à toutes les autres créatures du monde.

Dominique Couturier



Une Eglise verte


Après la COP21, alors que j'étais en deuxième année de séminaire à Orléans, avec une dizaine d'étudiants, nous avons décidé de nous lancer dans le label "Eglise verte".

Notre premier projet fut de créer un potager. Beaucoup d'internautes, chrétiens ou pas, nous ont encouragés et au bout d'un an, nous avons récolté des pommes de terre, des oignons... Un succès ! Nous comptons installer prochainement un hôtel à insectes.

L'Église verte ne se limite pas à un jardinage respectueux de la biodiversité mais se traduit aussi par de petits gestes : consommer local, éviter le gaspillage alimentaire en offrant le surplus à une association, faire du compost avec les restes de nos repas, supprimer la vaisselle en plastique, créer un vestiaire commun, pratiquer le co-voiturage…
Notre futur chantier sera celui de l'isolation, en installant dans le séminaire des double-vitrages pour économiser l'énergie.

Il existe plusieurs niveaux de label. Nous avons atteint le deuxième "le lys des champs". C'est assez simple de démarrer car le réseau met en place un éco-diagnostic très précis et nous sommes accompagnés.

Aujourd'hui, 283 communautés sont labellisées en France. Catholiques, protestants, orthodoxes se sont décidés à suivre le chemin de la "conversion écologique".

Et pourquoi pas nous à Notre Dame de Choisille ?

Florian Dequet



Habiter la terre


Benoit et moi sommes arrivés en Touraine pour des raisons professionnelles mais aussi pour trouver un coin de terre où demeurer avec nos enfants.

La découverte de la vie de Saint François, les écrits de Teilhard, de Claudel ou de Jean Bastaire ont été des pierres de fondation dans notre démarche écologique : cette vie qui nous est donnée demande à être chérie, contemplée, protégée, partagée... Dans cette dynamique, nous avons participé aux Assises chrétiennes de l'écologie à Saint Etienne. Pour nous, cette vie qui s'épanouit dans notre terre participe, à sa mesure, à la résurrection du Christ. Par esprit de cohérence, nous avons donc aménagé notre jardin de façon à développer un verger et un potager biologique pour pouvoir nous nourrir en partie de notre terre et de notre travail. Nous avons aussi inscrit celui-ci comme refuge à la ligue protectrice des oiseaux (LPO).

Intéressés par la permaculture, nous avons suivi une formation pour faire nôtre cette méthode développée dans les années 70 en Australie. L'idée est de promouvoir une agriculture qui n'épuise pas les sols et soit pérenne. Les trois piliers de ce mouvement sont le soin des hommes, le soin de la terre et le partage équitable. Nous pratiquons donc les principes de l'agro-écologie : non labour, paillage des sols et fertilisation naturelle. Nos déchets au jardin se transforment en ressource pour le sol, nous favorisons la diversité des espèces et parlons plutôt de coopération que de concurrence dans nos espaces potagers. Ainsi, les légumes et les fleurs se mélangent joyeusement de façon à se protéger des nuisibles ou du soleil.

Nous étions le weekend dernier chez les bénédictines de Martigné-Briand. Cette communauté accueillante a choisi de reprendre son potager en permaculture. Elles produisent ainsi des fruits et légumes toute l'année pour les sœurs et les hôtes.

Le jardin nous permet de cultiver l'émerveillement devant les couleurs, les bruits et les saveurs. C'est aussi un lieu de curiosité et d'échanges entre voisins et amis ; les graines et les semis circulent dans un lien fraternel.

Claire et Benoit Aubigny



Le cantique des créatures


Loué sois-tu, mon Seigneur,
avec toutes tes créatures,
spécialement messire frère Soleil,
par qui tu nous donnes le jour,
la lumière :
il est beau, rayonnant
d'une grande splendeur,
et de toi, le Très-Haut,
il nous offre le symbole.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour sœur Lune et les étoiles :
dans le ciel tu les as formées,
claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour frère Vent,
et pour l'air et pour les nuages,
pour l'azur calme et tous les temps :
grâce à eux tu maintiens en vie
toutes les créatures.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour sœur Eau
qui est très utile et très humble
précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour frère Feu
par qui tu éclaires la nuit :
il est beau et joyeux,
indomptable et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour sœur notre mère la Terre,
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
avec les fleurs diaprées et les herbes.

Saint François d'Assise






Prière de frère Alois (Taizé)


Dieu d'amour, en nous tenant en ta présence, tu nous donnes de saisir la beauté infinie de ce que tu as créé, de tout ce qui vient de toi, de ton inépuisable compassion.

Tu accrois notre attention pour les autres et pour toute la création. Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose et fais de nous des porteurs de ta paix dans la famille humaine.


Frère Alois




Concert annuel de la Maîtrise à la cathédrale de Tours


Concert annuel de la Maîtrise à la cathédrale de Tours vendredi 28 juin à 20h30, sur le thème de la fraternité, avec le concours de Yves Pignard, comédien.
Courriel : secretariat.petitschanteursvdf@gmail.com
Contact : Tél. 06 09 12 10 44


















Les souffrances dans l'Église : parlons-en


Conférence avec Sœur Véronique Margron, prieure des Dominicaines de la Présentation de France et présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (CORREF), et le père Jean-Marie Onfray, prêtre du diocèse de Tours et directeur adjoint du service national Famille et Société.

Lundi 1er juillet à 20h à la maison diocésaine "Le Carmel".Entrée libre



Dernière modification le : 26/06/2019 @ 18:35
Catégorie : Aucune

KTO

Vidéo du Pape

Haut de page

Site de la Paroisse de Notre Dame de Choisille
Doyenné de Tours-Nord - Diocèse de Tours

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev