Retour à la page d'accueil

 

Admin

Diocèse de Tours

CEF

Année Saint Joseph

Centre Spirituel

Denier de l'Eglise

RCF

Épître aux confinés N° 4

Épître aux confinés N° 4



Saint Cyr-sur-Loire, le 7 avril 2020



Chers frères et sœurs,


Permettez-moi d'abord de vous remercier pour les nombreux messages de sympathie, de Foi, qui me sont parvenus ces derniers temps : ils manifestent parmi tant d'autres la profonde vitalité de notre communauté chrétienne paroissiale. Elle n'a plus la capacité de se réunir physiquement. Et pourtant, paradoxalement, sa réalité n'en est que plus palpable.

Nous voici entrés dans les jours de la Passion, tout en commençant cette quatrième semaine de retraite "forcée". Pour certains, un rythme est pris : le télétravail, l'école à la maison, les courses, les tâches ménagères... Sans oublier des signes d'amitié et de fraternité par téléphone ou d'autres moyens. Pour d'autres peut être, la solitude est plus durement ressentie maintenant, qu'aux premiers jours du confinement. Quoiqu'il en soit, nous nous résignons à vivre un triduum pascal bien singulier...

Il faut reconnaître que d'habitude ce n'est pas non plus facile de vivre la semaine sainte en nos vies si pressées. Comment suivre les offices au milieu d'une foultitude d'engagements et alors que se profile déjà le weekend Pascal propice aux multiples déplacements ?

D'où ce sentiment paradoxal, là aussi : notre peine est grande d'être privés des célébrations, mais il est clair que par ailleurs des conditions favorables sont là pour nous permettre de suivre Jésus pas à pas dans son mystère.

Veuillez accepter quelques réflexions autour de l'eucharistie et de la croix. Certes, il ne faudrait pas oublier que la mort ne peut se comprendre sans la résurrection. Mais de cela, je reparlerai dans les semaines à venir puisque, semble-t-il, nous avons encore un peu de temps devant nous...

Certains évoquent la difficulté de ne pouvoir recevoir la communion depuis maintenant près de 4 dimanches; d'autres soulignent davantage la peine de ne pouvoir rencontrer la communauté, pour serrer, étreindre ou voir tout simplement le visage de l'autre. Il me semble que les deux sont en fait intimement liées. Mystérieusement (non pas au sens d'incompréhensible mais plutôt au sens de ce que l'on n'a jamais fini de comprendre), l'eucharistie façonne la communauté : celle-ci se laisse tisser, modeler, laissant Dieu la faire advenir sans cesse à la vie. Une communauté qui ne se choisit pas mais se reçoit toujours plus, pourra repérer dans ce temps la grâce ce qui l'unit au plus profond d'elle-même, en évacuant l'écume des choses secondaires. Je suis pour ma part intimement persuadé que le sacrement eucharistique déploie toute sa force au cœur de notre faiblesse. Loin d'être une nourriture à l'efficacité hebdomadaire limitée, une nourriture qui se perd, elle nous pousse à l'offrande de nos vies personnelles et au service du frère en devenant en nous ce qu'elle est réellement : "une nourriture qui ne se perd pas." (Jean 6, 27)

"Notre Seigneur, écrit G. Bernanos dans son roman La joie, a prié sur la croix, il a aussi crié, pleuré, râlé, grincé des dents comme font les moribonds. Mais il y a quelque chose de plus précieux : la minute, la longue minute de silence après quoi tout fut consommé." Ce vendredi et surtout ce samedi, jour de l'attente, ou rien ne se passe, nous pourrons méditer sur le silence qui a envahi nos places et nos rues mais qui est avant tout le silence de Jésus-Christ sur la croix et à travers son sacrifice définitif, le silence de tous ceux qui souffrent, pleurent ou agonisent ces temps-ci.

L'expérience du silence de Dieu est essentielle à l'Evangile. Elle est comparable à cette nuit dont parle également C. Péguy. A la fin du Porche du mystère de la deuxième vertu, le poète évoque cette grande nuit qui tombe sur le Golgotha en portant déjà dans ses plis immenses toute la clémence de l'aube pascale :

Moi seul à cette minute père après tant de pères,
Moi seul je ne pouvais pas ensevelir mon fils.
C'est alors ô nuit que tu vins
O ma fille chère entre toutes et je le vois encore et je verrai cela dans mon éternité.
C'est alors ô nuit que tu vins et dans un grand linceul tu ensevelis le centenier et ses hommes romains, la Vierge et les saintes femmes,
Et cette montagne et cette vallée, sur qui le soir descendait,
Et mon peuple d'Israël et les pécheurs et ensemble celui qui mourait, qui était mort pour eux
Et les hommes de Joseph d'Arimathée qui déjà s'approchaient portant le linceul blanc.


Péguy, Oeuvres poétiques, La Pléiade, p. 308




A la semaine prochaine ! Votre curé, Thibault Bruère, 02 47 54 46 00

  • Ci-dessous la feuille des intentions de messe, ainsi que des éléments autour des questions économiques paroissiales.
  • Retrouvez toute l'actualité du diocèse et de notre Archevêque sur le site du diocèse.
  • Les cloches de Saint Pie X résonneront jeudi soir et de même samedi soir pendant le chant du "Gloire à Dieu". On pourra si possible allumer une bougie samedi soir sur le rebord de la fenêtre, en communion au Cierge Pascal qui sera inauguré et donc en souvenir de notre baptême.
  • Par ailleurs, les cloches des 4 églises sonneront si possible dimanche à 12H15 pour annoncer, une fois encore, la Résurrection du Seigneur.


INTENTIONS DE MESSE du 6 au 15 avril 2020

  • Lundi Saint 6 à 09h00 : Messe pour Francine (défunte)

  • Mardi Saint 7 à 09h00 : Messe pour Noé et sa famille (Action de grâce)

  • Mercredi Saint 8 à 09h00 : Messe pour une intention particulière

  • Jeudi Saint 9 à 19h00 : Messe de la CENE du SEIGNEUR. Pour tous les malades

  • Vendredi Saint 10 à 19h00 : Office de la PASSION DU SEIGNEUR

  • Samedi Saint 11 à 21h00 : Vigile PASCALE pour les défunts prêtres de la Paroisse : N. BARBIER, G. BLANCHARD, JP SAZERAT, B. NICOL, J. PERRIER, JM LE BLANC, M. LOUPIE Pierre (Vivant)

  • Dimanche 12 PAQUES à 11h00 : Messe de la Résurrection pour la famille LEGROS et ses intentions et pour la famille DELATTRE
    et Jacqueline DABERT, Gilbert BRISSET et Rodolphe ROGER dont les obsèques ont été célébrées cette semaine.

  • Lundi 13 OCTAVE à 09h00 : Messe pour Raoul et sa famille

  • Mardi 14 OCTAVE à 09h00 : Messe pour Jean Louis et sa famille

  • Mercredi 15 OCTAVE à 09h00 : Messe pour le personnel soignant

Sur le plan économique, la paroisse, comme chacun, doit faire face à des dépenses courantes habituelles mais ne dispose plus d'aucun revenu ou presque. Sans doute mettez vous de côté ce que vous donnez habituellement pour en faire l'offrande à la fin du confinement. Mais vous pouvez aussi décider de ne pas attendre :

1) Participer à la quête en ligne. Très simple via deux possibilités et garantissant totalement l'anonymat :

  • Le donateur va sur le site internet jedonnealeglise.fr. Il choisit le diocèse de Tours, puis la paroisse Notre Dame de Choisille.

  • Le donateur installe l'application La Quête sur son téléphone, se crée un compte utilisateur avec sa carte bancaire, et donne à la quête de la paroisse Notre Dame de Choisille.

2) Ceux qui ne sauraient pas faire ou n'ayant pas d'accès à internet, peuvent toujours, s'ils le souhaitent, envoyer leur offrande par chèque à la paroisse ND de Choisille, 137 rue Fleurie 37540 St Cyr sur Loire.

Merci vraiment de ce que vous pourrez faire... ceux qui peuvent plus faisant pour ceux qui peuvent moins...

Les intentions de messes sont toujours possibles : me contacter par mail ou téléphone.

Sur ce sujet toujours, je rappelle que notre diocèse est en pleine campagne du Denier de l'Église (vitale pour notre mission). Vous pouvez vous en acquitter en allant directement sur le site du diocèse de Tours. Une lettre d'information diocésaine parviendra la semaine prochaine.

T.B.




Dernière modification le : 25/04/2020 @ 17:21
Catégorie : Aucune

Divers

Photos

Sites internet

KTO

Vidéo du Pape

Haut de page

Site de la Paroisse de Notre Dame de Choisille
Doyenné de Tours-Nord - Diocèse de Tours

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev