Retour à la page d'accueil

 

Admin

Diocèse de Tours

CEF

Centre Spirituel

Denier de l'Eglise

RCF

Actualités







La Maison de Prière Saint Ursule vous propose...

Fidèle à ses traditions, la Maison de Prière Saint Ursule vous propose de nombreuses activités en ce début d'année.
En voici quelques exemples :
Venez voir le calendrier complet ! De très nombreuses activités vous sont proposées. Cliquez ici.
Ne tardez pas ! l'inscription est recommandée, voire nécessaire.





Pèlerinage à Lourdes

Le prochain pèlerinage diocésain à Lourdes aura lieu du lundi 8 au vendredi 12 avril 2019.
Renseignements au 02 47 31 14 50 (mardi et jeudi de 14h à 17h) ou par courriel : pelerinages37@gmail.com
Vous pouvez vous inscrire en ligne, avec paiement échelonné en cliquant ici.

Cliquez ici pour découvrir le nouveau site dédié au pèlerinages et grands rassemblements .







Cycle Christian de Chergé

Ateliers de lecture guidée de l'ouvrage du père Christian Salenson, auteur de Christian de Chergé, une théologie de l'espérance.
  • L'Eglise en visitation avec le père Thibault Bruère, le 17 janvier aux salles paroissiales de St Pie X.
  • Priants parmi d'autres priants, avec le père Jacques Legroux, le 28 février à la salle paroissiale Saint Paul du Sanitas.
  • Conférence de Monseigneur Bernard Nicolas Aubertin : Christian de Chergé et ses frères, témoins silencieux de l'amitié divine, le 21 mars au Carmel.



Veillée de prière œcuménique

Jeudi 24 à 20h30 à l'église St Paul (quartier du Sanitas)
Soirée de prière pour l'unité des chrétiens




Dans le Chrétiens en Choisille du mois de janvier 2019 :Télécharger le PDF
Rois pour servir

L'émotion de notre communauté paroissiale fut grande le 25 novembre dernier au moment où notre Archevêque Mgr Aubertin, entouré d'enfants de la paroisse, oignit de Saint Chrême les 12 croix réparties dans l'église St-Pie X, symbolisant les 12 apôtres, colonnes de l'Eglise. Cette célébration extraordinaire marque une étape importante dans l'histoire chrétienne de Saint-Cyr-sur-Loire et de notre paroisse Notre-Dame de Choisille. Je remercie le chanoine Jean-Paul ANTOINE de nous livrer ses impressions sur le sujet. Je n'oublie pas également de remercier tous ceux qui ont participé à la réussite de cette journée : communication, chants et orgue, fleurs, service de l'autel, sacristie, organisation matérielle, apéritif et repas. Bravo à tous.

Je désire vivement que cet événement nous permette d'approfondir l'importance de l'onction que nous avons nous-mêmes reçue au jour de notre baptême et de notre confirmation. Cette onction que recevaient naguère les Rois de France afin de les configurer au service de leurs sujets, nous la recevons également pour servir et comprendre que la compagnie des "petits" est le plus sûr moyen de rencontrer Dieu. Après quelques mois, la Table Ouverte Paroissiale (TOP) prend doucement et sûrement sa place : elle doit devenir première, "extension de la table eucharistique", comme nous le révèlent Sr Elisabeth et Marie-Cécile dans leurs témoignages. Secouons-nous ! Car les pauvres, les personnes seules, les exclus attendent : (re)découvrons la dimension sacerdotale de notre baptême qui fait de nous des serviteurs.

Certes, comme les mages avant nous, notre réflexe est d'offrir à Dieu nos richesses matérielles. C'est une première étape salutaire. Mais il nous faut aller plus loin pour être fidèles au témoignage du Christ : se donner soi-même en prenant la tenue de service.

Je souhaite à chacun, en cette année nouvelle, de repartir avec courage sur les chemins de la conversion personnelle, du pardon et de l'attention aux plus fragiles de notre société. Vous reconnaîtrez ces derniers sans peine : ils ne seront sûrement pas de ceux qui feront le plus de bruit…


Bien fraternellement, Thibault Bruère, curé




Dédicace de l'église Saint-Pie-X

Un mois avant la fête de Noël, le 25 novembre dernier, s'est déroulée dans l'église Saint-Pie-X la cérémonie DÉDICACE, avec une solennité encore accrue par la célébration du CHRIST-ROI, au terme d'une riche année liturgique.

C'est à l'évêque de Tours, Monseigneur Bernard-Nicolas Aubertin, que revenait de présider cette Messe exceptionnelle devant de très nombreux membres de la communauté paroissiale - clergé, religieuses, fidèles laïcs - et les représentants de la société civile.

Le Père spirituel du diocèse réaffirma le caractère sacré de cette construction à destination religieuse et souligna deux circonstances particulières :
  • L'autel, sur lequel est célébré le dernier repas du Christ, et qui renferme des reliques de Saint Martin, avait déjà été consacré dans la cathédrale avant la venue à Tours en septembre 1996 de Saint Jean-Paul II. Et le diocèse avait fait le choix de son transfert dans l'église Saint-Pie-X dans un souci d'harmonie accrue avec une construction contemporaine.

  • D'autre part, il avait fallu attendre patiemment de disposer des traductions françaises et des ouvrages correspondant aux nouveaux usages liturgiques décidés par les évêques du monde entier réunis à la basilique Saint-Pierre de Rome lors du concile Vatican II (1962-1965).

Nous avons pu déjà en bénéficier en faveur de la nouvelle chapelle Saint-Martin à Tours-nord l'an dernier, avant de rattraper nous-mêmes un retard historique de 52 années.

L'Église, vivante et éternelle, est composée de baptisés qui se rassemblent dans un espace sacré marqué sur ses murs par 12 croix, qui représentent les douze apôtres envoyés par le Christ ressuscité dans le monde entier, que l'évêque, accompagné de son diacre cérémoniaire, encense et oint longuement avant de revenir dans le chœur auprès de l'autel.

Notre église Saint-Pie-X a bien rempli pendant un demi-siècle sa tâche de prolonger la mission de l'église Saint-Cyr-Sainte-Julitte, d'accompagner la vie chrétienne des saint-cyriens. Mais le temps était venu de passer du provisoire au définitif avec la forte croissance de notre population, et l'urbanisation nouvelle de notre commune.

Rappelons aussi la place des sacrements de l'Église : le baptême, la confirmation, l'ordre et le mariage nous font partager pour toujours la vie de Dieu. L'Eucharistie, le pardon des fautes et la pénitence, l'onction des malades fortifient notre fidélité au Christ dans la fragilité de la vie quotidienne et l'écoulement de nos années.

En reconnaissant officiellement la place de l'église Saint-Pie-X dans notre vie religieuse, en y proclamant la parole du Christ ressuscité, le 137ème successeur de Saint Martin nous a invités à l'action de grâce et à fêter dans la joie la naissance du fils de Dieu dans notre humanité en quête du Salut aujourd'hui et demain.

Père Jean-Paul Antoine +


Cliquez ici pour accéder aux albums photos de la paroisse.





Les T.O.P. : tous concernés !

Religieuse de Sainte Ursule, je suis revenue à la Maison de Prière, en septembre, après 4 ans passés à Genève. Au cours de ma vie, j'ai vécu dans différentes régions de France, 20 ans à St Cyr et 10 ans en Afrique.

Ces derniers jours, la liturgie proposait ce passage d'évangile : "Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux" (Mt.8 11). Cela m'a fait méditer au sujet des Tables Ouvertes Paroissiales (T.O.P.) nouvellement proposées à la paroisse.
Depuis mon retour, je constate que dans nos quartiers les murs sont hauts, que les gens semblent s'ignorer... Ceci est aux antipodes de ce que j'ai connu en Afrique !

J'ai donc entrepris de rencontrer mes voisins. Ce n'est pas toujours facile ! Envisager d'inviter à une T.O.P. donne l'occasion de relancer, de provoquer, de sortir de son isolement en veillant, toujours, à ne pas stigmatiser.

J'utilise le plus souvent la formule : "J'ai l'intention d'aller à ce repas, est-ce que vous m'accompagnez ?" C'est ainsi que j'ai pu venir aux deux premières tables ouvertes en y participant avec un de mes invités...

La rencontre avec l'Autre, qu'il soit en pauvreté, seul, exclu, réfugié, en périphérie de l'Eglise ou même d'une autre confession, dépasse très vite le seul temps du repas de la T.O.P. Cette rencontre se passe avant, pour faire connaissance et inviter; pendant, pour partager avec d'autres au cours du repas; après, pour prolonger autant que possible le lien qui se crée.

C'est l'affaire de tous les paroissiens car il s'agit de l'extension de la table eucharistique.
La T.O.P. est une belle aventure. Il faudrait que beaucoup plus de paroissiens se mobilisent pour devenir des « invitants/invités » afin d'ouvrir ces repas partagés à un plus grand nombre : des plus jeunes, des hommes, des couples, des personnes de différentes confessions ou origines… Comme le Pape François nous le rappelle, ce sont les pauvres qui nous évangélisent, et si les pauvres n'ont pas leur place, nous sommes à côté de la plaque !

Propos recueillis par Isabelle et Michel Maunoury auprès de sœur Elisabeth Deneufbourg





Servir mes frères

Lorsque Nicole m'a demandé de l'aide pour le pliage de Chrétiens en Choisille, j'ai volontiers accepté, car je me sentais bien dans la communauté paroissiale de St-Pie-X, où j'ai été très bien accueillie.

J'ai pris ma retraite il y a trois ans. C'est un changement de vie qui, par exemple, me permet de participer aux après-midi jeux organisés par le Secours Catholique, pour ne pas rester seule. Avec la mise en place des Tables Ouvertes Paroissiales, c'est naturellement que je me suis mise au service des autres : chaque fois, je me suis engagée à être présente dès 10h et je suis heureuse de préparer la salle pour un accueil chaleureux des personnes reçues; c'est l'occasion de belles rencontres.

J'ai toujours été émue par la détresse des plus démunis. Alors lycéenne, en 1971, j'ai passé un mois chez les Compagnons d'Emmaüs dans le cadre d'un camp de jeunes volontaires d'une trentaine de nationalités différentes. A cette occasion, j'ai eu la chance de rencontrer l'Abbé Pierre à deux reprises : sa personnalité m'a beaucoup marquée, ainsi que celle de mère Teresa.

En vacances, ma grand-mère m'emmenait à la messe chez les capucins : c'est une communauté qui m'a impressionnée par sa prière. Quelques années plus tard, j'ai rencontré le père Léon, capucin et prêtre-ouvrier du Diocèse de Tours. Il est aujourd'hui âgé de 99 ans, je continue à le voir, nous parlons de ses écrits. Le père Guy Gilbert me touche également énormément; dans l'Evangile, c'est la parabole du Bon Samaritain qui rejoint le plus mes préoccupations.

Les émissions de RCF (prière du matin, le soir Halte spirituelle et Un prêtre vous répond le mercredi) ainsi qu'un groupe de lectio m'apportent beaucoup. Les pèlerinages à Lourdes, où j'ai fait de nombreuses et belles rencontres, m'aident aussi : les moments passés à la Grotte sont très émouvants ! Les Journées mondiales de la misère nous font prendre conscience de la nécessité de nous mettre au service des plus pauvres d'entre nous. C'est ce à quoi nous appelle notre baptême, qui nous a fait frères de Jésus-Christ.

Marie-Cécile Branchereau





Pèlerinage à Assise, Sienne et Florence

Pèlerinage accompagné par le père Thibault Bruère, du vendredi 23 au mercredi 28 août 2019.
date limite d'inscription : 23 mars 2019. Cliquez ici pour voir le programme.
Dossier d'inscription disponible au secrétariat de la paroisse.
Vous pouvez aussi nous envoyer un mail en cliquant ici.

KTO

Vidéo du Pape

Haut de page

Site de la Paroisse de Notre Dame de Choisille
Doyenné de Tours-Nord - Diocèse de Tours

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev