Retour à la page d'accueil

 

Admin

Diocèse de Tours

CEF

Centre Spirituel

Denier de l'Eglise

RCF

Actualités




Dans le Chrétiens en Choisille du mois de mars 2019 - Télécharger le PDF


Au sommaire de ce numéro (cliquez sur un titre pour accéder à l'article)

Les rubriques du mois (cliquez sur un titre pour accéder à la rubrique)




Soutenez le diocèse de Tours !
>>> FAITES UN DON
























JDJ - Journée Diocésaine de la Jeunesse


Dimanche 28 avril : Journée Diocésaine de la Jeunesse
Rassemblement autour de la cathédrale de Tours, avec Monseigneur Bernard-Nicolas Aubertin.
Infos et inscriptions : https://www.jdj.catholique37.fr/E - Mail : jdj.catholique37.fr








La Gouvernance Mondiale et les grandes crises de notre temps


Quelle place pour l'Espérance Chrétienne ?
Vendredi 12 avril à 20h au Carmel de Tours - Ouvert à tous
Participation libre au profit de l'A.E.D. (Aide à l'Eglise en Détresse)
Contact : Olivier Tiberghien - 06 89 09 06 34
olivier.tiberghien@free.fr





La Maison de Prière Sainte Ursule vous propose...


La Maison de Prière Sainte Ursule vous propose de nombreuses activités tout au long de l'année.
En voici quelques exemples :
Venez voir le calendrier complet ! De nombreuses activités vous sont proposées. Cliquez ici.
Ne tardez pas ! l'inscription est recommandée, voire nécessaire.

Pour préparer Pâques

La Maison de Prière de Sainte Ursule vous invite à entrer dans le temps du Carême, uni à d'autres, avec sa retraite en ligne.
Cette année, nous porterons notre attention plus particulièrement sur la patience du Seigneur en tout temps, en toutes choses...
Lire la suite...





Les catéchumènes : une source vive


Ce numéro de Chrétiens en Choisille coïncide avec l'entrée en carême. N'est-il pas souhaitable de se souvenir que ces quarante jours de pénitence et de jeûne, de partage et de prière nous sont offerts pour nous presser d'être toujours davantage d'authentiques disciples missionnaires ? Souvenons-nous également que le carême est d'abord un temps de préparation et de prière pour les catéchumènes. Le frère Nicolas Burle, dominicain et responsable adjoint du catéchuménat diocésain nous présente ainsi les grandes étapes de la vie d'un futur chrétien jusqu'au moment où il recevra les trois sacrements de l'Initiation Chrétienne.

Une grâce inestimable est faite à notre paroisse d'accueillir en son sein actuellement 10 adultes catéchumènes. A l'instar de la communauté dominicale, ils viennent d'horizons et de milieux bien divers. Leur histoire est singulière et pourtant eux tous aspirent, comme nous, à connaître Dieu et à l'aimer. Dominique a accepté de témoigner de son désir d'être chrétienne. De son côté, Elisabeth, accompagnatrice d'Estel, nous explique comment cette mission vient questionner et stimuler sa propre Foi. Merci à toutes les deux de nous édifier par leurs beaux témoignages.

Au moment même de notre dimanche communautaire, le 10 mars, seront appelés au baptême par notre Evêque une trentaine d'adultes pour notre diocèse. Parmi eux, 6 de notre communauté Notre Dame de Choisille seront baptisés au cours de la prochaine Vigile Pascale. Il faudra bien les accueillir ensuite : nous reviendrons sur ce point au cours du temps pascal.

Encore une fois, ne les oublions pas dans notre prière, car il en faut du courage pour être chrétien et demander le baptême à l'âge adulte au moment où les contradictions de l'Eglise sont rappelées avec un zèle tel qu'il en devient improbable. Mais pour ceux qui acceptent de répondre à cet appel, quelle grâce extraordinaire de comprendre que l'Eglise, précurseur de l'humanité, ne peut souffrir d'être appelée à la conversion pourvu qu'elle s'avance libre et confiante vers le matin de sa pâque.

+ Thibault Bruère



Le carême : chemin vers le baptême

Chaque année en Touraine, nous avons l'immense joie de célébrer le baptême de trente à quarante adultes. Ils ont un jour toqué à la porte d'une église, intimidés certainement, et dans la nuit de Pâques, en recevant le baptême, la confirmation et l'eucharistie, ils feront alors pleinement partie de l'Église. Entrer dans une église pour un jour, entrer dans l'Église : voilà bien un des grands enjeux du catéchuménat.

Le cheminement d'un catéchumène – "celui qui est instruit de vive voix" en grec – est bien balisé. Après la première demande, son curé le confie à un accompagnateur pendant les un à deux ans que dure son parcours. Il sera invité à grandir également dans sa paroisse, les services et mouvements pour mieux connaître l'Église. Dans son doyenné, il rencontrera régulièrement d'autres catéchumènes pour se former sur des points essentiels de la foi : le baptême, l'eucharistie, le mal et le pardon, etc. Enfin, le diocèse organise pour lui une après-midi de récollection et un WE de retraite avec l'ensemble des catéchumènes.

Le carême sera sa dernière ligne droite avant le baptême. Ceci nous rappelle que le carême, dès les premiers siècles, a été institué pour les catéchumènes, qui étaient alors fort nombreux et demandeurs d'une véritable initiation. Chaque année, l'Église nous invite donc tous à reprendre notre chemin catéchuménal pour être renouvelé dans la grâce de notre baptême à Pâques. Le premier dimanche de carême, celui des tentations du Christ au désert après son baptême, a lieu l'appel décisif : l'évêque appelle chaque catéchumène par son nom pour qu'il soit baptisé, confirmé, eucharistié lors de la vigile pascale. Le catéchumène devient un appelé. Les troisième, quatrième et cinquième dimanches correspondent aux scrutins : le Seigneur scrute les cœurs afin de les illuminer et de les purifier comme il le fit pour la Samaritaine, la guérison de l'aveugle-né et la résurrection de Lazare.

Après leur baptême, les néophytes – "jeunes pousses" en grec – continueront leur croissance dans l'Église, aidés par les conseils et les prières des chrétiens. Il y a ainsi deux types de chrétiens dans l'Église : les Obélix qui sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits mais qui peuvent avoir tendance à s'assoupir un peu. Les Astérix qui, eux, ont découvert plus tard la foi et dont l'enthousiasme nous réveille. Mais ils ont besoin des Obélix pour voir qu'il est possible de vivre chaque jour et pour toute la vie en chrétien.

Frère Nicolas Burle, o.p., Adjoint au Service Diocésain du Catéchuménat




Témoignage de Dominique, catéchumène


Enfant, j'ai vu ma grand-mère paternelle s'adresser au Seigneur et celle-ci m'a appris les premiers gestes de prière. Sans le savoir, elle venait de me transmettre sa foi, son amour pour le Seigneur.

Plusieurs années ont passé, je n'ai hélas jamais revu ma grand-mère partie trop tôt...

Je n'ai pas reçu le baptême; cependant, des moments forts de ma vie, des rencontres m'ont rapprochée de l'Eglise, jusqu'au jour où j'ai poussé la porte d'une église. Toujours assise au fond pour les premières messes auxquelles j'ai assisté, petit à petit je me suis approchée de l'autel, je me sentais de plus en plus proche de notre Seigneur, comme s'il m'appelait personnellement.

Au fil du temps, les messes m'ont envoûtée, me rendant profondément heureuse, et la question du baptême s'est posée, avec le désir de devenir enfant de Dieu moi aussi. Depuis deux ans, je chemine vers le baptême grâce à ma rencontre avec le père Thibault qui a pris mon désir très à cœur. Grâce à lui, j'ai rencontré Isabelle, mon accompagnatrice, et de belles personnes lors des rencontres entre catéchumènes ; ces échanges sont très riches et fraternels...

Le 18 mars 2018, au cours de la messe, j'ai été accueillie officiellement avec les autres catéchumènes au sein de notre paroisse. Ce fut pour moi le premier moment très fort dans mon cheminement.
Dans l'écoute et le partage de la Parole de Dieu, je rencontre Jésus ; je découvre ses apôtres, les hommes et les femmes qu'il a rencontrés, qu'il a relevés, qu'il a aimés, qui parfois l'ont sollicité ou soutenu ; je reste marquée par les rois mages qui ne livreront pas cet enfant à sa naissance.

Mon baptême approche mais avant, l'appel décisif par notre évêque marquera un autre grand pas vers notre Seigneur.

Le 20 avril 2019, pendant la nuit de Pâques, je deviendrai une enfant de Dieu à part entière, je recevrai le corps du Christ, je serai heureuse et fière d'appartenir à la communauté paroissiale, cette grande famille de cœur. Après mon baptême, je voudrais partager cette Bonne Nouvelle ; essayer d'aimer les autres comme Jésus ; j'ai souvent aidé les autres, mais ce cheminement m'a rendue encore meilleure, ma vie a changé, j'apprécie les bons moments de la vie que Dieu m'offre chaque jour et relativise les soucis du quotidien.

J'essayerai de transmettre la joie que me donne le Seigneur et ferai en sorte de rendre heureux ceux que je rencontre...

Dominique Levert




Accompagner une catéchumène


Quand le père Thibault est venu me demander de bien vouloir accompagner une jeune femme qui souhaitait demander le baptême, j'ai commencé par accepter parce qu'il était évident pour moi de répondre oui à un service demandé par l'Eglise. Mais en réalité, depuis un an et demi que nous nous sommes rencontrées et que je l'aide dans son cheminement, j'ai découvert que c'était bien plus qu'un service. J'ai ressenti une véritable révélation et une remise en lumière de ma Foi.

Accompagner un catéchumène, c'est le rencontrer souvent (au moins deux fois par mois, une fois en groupe et au moins une fois en tête à tête) pour l'aider à connaître le Christ, à avancer dans une vie de prière et de découverte des sacrements, à découvrir une communauté chrétienne. Il faut engager avant tout un climat de confiance pour laisser au catéchumène la possibilité de poser toutes ses questions sur la Foi, la prière, le bien, le mal, le lien avec l'actualité et accueillir tout ce que le catéchumène a besoin de déposer pour cheminer dans cette conversion du cœur. Accompagner un catéchumène, c'est aussi lui accorder une écoute attentive et le rejoindre sur sa route, avec son passé, ce qu'il vit actuellement et ses désirs pour l'avenir. C'est également lui apprendre à être attentif au travail de l'Esprit Saint, aux grâces qui peuvent nous être envoyées et aux réponses que nous pouvons trouver dans les Évangiles.

Tout cela implique un engagement total et entier dans ses actes pour être très humblement un témoin du Christ. Comment parler des Écritures sans les méditer soi-même, comment parler de la prière et du temps à accorder au Seigneur sans le faire soi-même ? Finalement, cet appel m'a permis de vivre une sorte de renouvellement de ma rencontre avec Dieu, grâce à la personne qui m'a été confiée par l'Église.

On laisse si facilement le quotidien prendre le dessus dans nos vies, oubliant ou délaissant l'essentiel : l'Esprit Saint que nous avons reçu par notre baptême et qui est toujours présent en nous.

Alors n'hésitons pas à répondre aux appels de l'Esprit Saint, osons dire oui...

Elisabeth Pouchelle


KTO

Vidéo du Pape

Haut de page

Site de la Paroisse de Notre Dame de Choisille
Doyenné de Tours-Nord - Diocèse de Tours

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev