Retour à la page d'accueil

 

Admin

Diocèse de Tours

CEF

Année Saint Joseph

Centre Spirituel

Denier de l'Eglise

RCF

Épître aux confinés N° 3

Épître aux confinés N° 3



Saint Cyr-sur-Loire, le 1er avril 2020



Chers frères et sœurs,


Une catéchumène me faisait récemment remarquer (par téléphone !) "N'est-ce pas finalement tout ce temps de confinement qui constitue un scrutin pénitentiel pour nous ?" Cette observation est pleine de sagesse, car en effet le scrutin catéchuménal, du latin scrutare, est fait nous rappelle l'Eglise, "pour purifier les cœurs et les intelligences, fortifier contre les tentations, convertir les intentions, stimuler les volontés [...] afin de s'attacher au Christ et d'aimer Dieu." (1)

Par conséquent, cela dévoile chez les catéchumènes et pour chacun de nous qu'au travers de ce contexte difficile, Dieu nous parle : Il se sert de cet événement pour nous dire quelque chose en particulier à chacun. D'où la nécessité, je pense, de favoriser un temps personnel de prière chaque jour qui ne saurait être porté par aucun moyen moderne de télécommunication. Ceux-ci sont certes d'une grande aide et favorisent la prière de l'Eglise dans la liturgie. Mais les circonstances viennent toutefois nous rappeler l'importance, pour une vie chrétienne authentique – et comme en complément de la vie liturgique habituelle, d'une rencontre personnelle régulière avec le Seigneur. "Je l'avise et il m'avise" disait le vieux monsieur au curé d'Ars intrigué de voir opiniâtrement cet individu dans son église. Ce tête-à-tête, ce colloque, dirait Sainte Thérèse d'Avila, nulle émission, nul "direct", nul "Facebook live", ne pourra le remplacer. Je pense particulièrement aux familles. Si les enfants observent leurs parents se mettre à l'écart pour prier, cela se révélera un grand enseignement pour eux et leur donnera le goût de la prière. Les enfants, nous le voyons bien au catéchisme ou dans d'autres circonstances, peuvent développer cette intériorisation plus facilement que nous ne l'imaginions de prime abord. Ce confinement, certes bien amère, utilisons-le pour développer ce que les aînés dans le scoutisme désignent par "heure route" ou bien encore, dans la plus grande tradition spirituelle, "oraison". Car ainsi, il n'est nul besoin d'écran pour découvrir que Dieu est plus intime à moi-même que moi-même, selon la célèbre formule de Saint Augustin.
Oui, laissons-nous scruter par le Seigneur ! Par un texte de la liturgie du jour ou au besoin en reprenant le psaume 138 (139) : "Tu me scrutes Seigneur et tu sais…"

Et après ?
Notre société va-t-elle mesurer la nécessité d'un changement ? "Les autres" (forcément !) vont-ils changer, la façon de vivre les relations, leurs modes de vie… ?
Ces questions nous taraudent déjà, alors que nous n'en sommes qu'à notre troisième semaine de confinement. Impatients humains !

Vivons le temps présent. Nous pouvons relire l'Ecclésiaste (le livre n'est pas long) dans sa sagesse, plus subtil que le désappointement auquel on l'associe parfois. Pour nous, le temps présent c'est la fin de ce Carême, le dimanche des Rameaux coïncidant avec le début du temps de la Semaine Sainte. Une antienne du bréviaire me paraît tout à fait résumer ce que pourrait être notre position : "Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu". L'entrée triomphale du Seigneur oriente maintenant notre contemplation sur Jésus seul qui marche vers la Croix.

Aussi pouvons-nous rêver "l'après", mais pour le vivre, et selon la belle méditation d'un confrère de Bordeaux, "il nous faut traverser le présent. Il nous faut consentir à cette autre mort qui se joue en nous, cette mort bien plus éprouvante que la mort physique. Car il n'y a pas de résurrection sans passion, pas de vie sans passer par la mort, pas de vraie paix sans avoir vaincu sa propre haine, ni de joie sans avoir traversé la tristesse. Et pour dire cela, pour dire cette lente transformation de nous qui s'accomplit au cœur de l'épreuve, cette longue gestation de nous-mêmes, pour dire cela, il n'existe pas de mot." (2)

Tout autant que les offices de la Semaine Sainte, hélas, les confessions ne sont pas possibles, ni même par téléphone, le Saint-Siège l'a rappelé. Vous trouverez en pièce jointe le livret réalisé pour notre journée du pardon (cliquez ici) qui devait avoir lieu le 28 mars. Prenez le temps de cette "confession de désir" tel que le Pape l'a formulée. Vous recevrez l'absolution du prêtre plus tard, dans l'action de grâce du Temps Pascal ou même autour de la Pentecôte, accueillant "l'Esprit Saint pour la rémission des péchés." (3)

Quelques-uns d'entre vous s'interrogent sur la vie matérielle de la paroisse : merci. Pour le moment, je ne peux que vous encourager à me confier des intentions pour les messes que je célèbre tous les jours (voir le tableau ci-dessous). Dois-je rappeler que la prière de l'Eglise est gratuite mais que, dès les temps apostoliques, les questions matérielles faisaient parties de la vie de la communauté ? Relire si besoin Actes 4, 32­36. Cela dit, je ne peux que vous encourager à soutenir également les œuvres habituelles notamment au terme de ce Carême : que les incertitudes ne nous fassent pas oublier les pauvres !




(1) Rituel de l'Initiation Chrétienne des Adultes (RICA) n. 148
(2) Et après ? Méditation de Pierre Alain LEJEUNE, prêtre du diocèse de Bordeaux
(3) Extrait de la formule d'absolution


Acceptez toute ma sollicitude pastorale, +Thibault Bruère, 02 47 54 46 00


Semaine du 29 mars au 5 avril 2020

Dimanche 29 (4ème dimanche de Carême) : à 11h00, messe pour
  • Monique GRELLIER, Michelle VERGER et la famille MESLIN-BEAUREPAIRE (défunts)
  • Alain, Anne (vivants)
  • Pierre MARTIN, Lionel MARCADET dont les obsèques ont été célébrées cette semaine.

Lundi 30 : 09h00 Messe

Mardi 31 : 09h00 Messe pour Valentine et sa famille (action de grâce)

Mercredi 1er : 09h00 Messe pour Stéphane et sa famille

Jeudi 2 (Saint François de Paule) : 09h00 Messe

Vendredi 3 : 09h00 Messe pour les résidents de l'EHPAD Notre Dame des Eaux

Samedi 4 : 09h00 Messe pour la Fraternité Saint Martin

Dimanche 5 (RAMEAUX) : 11h00 Messe pour
  • André DEFEBVRE, Georges et Odette BLIN, Daniel GENTY et Jacqueline PATILLOT
  • Marie BLOT et André GOUAZE dont les obsèques ont été célébrées cette semaine.



Dernière modification le : 25/04/2020 @ 17:21
Catégorie : Aucune

Divers

Photos

Sites internet

KTO

Vidéo du Pape

Haut de page

Site de la Paroisse de Notre Dame de Choisille
Doyenné de Tours-Nord - Diocèse de Tours

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev